Le Mentor de Crystal Dreams : Le Grand-Père de L’auralite

Souvent, les plus grandes histoires restent  secrètes et sont ensuite lentement oubliées au fil du temps. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de vous raconter l’histoire de l’homme qui a contribué à présenter l’améthyste auralite au monde en 2011. Pendant longtemps, beaucoup de gens se sont demandés d’où venait l’auralite et pourquoi elle était si populaire. Dans cet article, nous vous raconterons l’histoire de Charles Klemens, l’homme qui a joué un rôle majeur dans l’introduction de ce cristal au monde. Cette interview a eu lieu dans son bureau à Montréal, au Canada, le 20 septembre 2017.

Nous avons rencontré Charles pour la première fois en 2012, alors que nous envisagions d’acheter un bol chantant tibétain que nous avions trouvé dans une annonce locale. Lorsque nous sommes arrivés à son bureau, nous avons rapidement établi un contact en raison de notre passion commune pour les cristaux et sommes finalement devenus amis. Charles est aussi la personne qui nous a donné notre premier cristal: une améthyste auralite! “Même si vous ne pouvez pas comprendre le fonctionnement des cristaux, il vous suffit de le porter dans votre poche de gauche et vous verrez avec le temps qu’avec de la discipline, de la persévérance, du travail, de la foi et de la patience, tout est possible” – Charles Klemens. C’est ainsi que notre aventure avec Crystal Dreams a commencé.

Aujourd’hui, nous nous sentons honorés d’avoir eu Charles Klemens comme mentor et ami cher. C’est lui qui nous a guidé dans les premières étapes de la création de l’une des boutiques de cristaux les plus populaires au Canada et en Amérique du Nord: Crystal Dreams. Il nous a également appris comment commercialiser notre site web, comment utiliser les médias sociaux, comment gérer une boutique de commerce électronique, comment expédier des commandes dans le monde entier, comment les cristaux fonctionnent et ce qu’ils signifient. Ses conseils et ses avis nous ont été d’une aide précieuse dans les débuts de Crystal Dreams. Et voici maintenant son histoire:

La Naissance d’une Force Puissante: L’améthyste Auralite
L’auralite est un type rare d’améthyste que l’on ne trouve qu’à un seul endroit dans le monde: le Canada. Également connue sous le nom d’améthyste de Thunder Bay, les cristaux d’auralite sont nés à l’âge mésoprotérozoïque, il y a 1,2 milliard d’années, lorsque des créatures multicellulaires sont apparues et ont commencé à se multiplier. C’était une époque de l’histoire de la Terre où des changements massifs façonnaient la planète. Pendant que les cristaux se développaient, de nouvelles formes de vie se développaient également, des continents naissaient et des impacts de météorites frappaient encore occasionnellement la planète, perçant profondément le manteau terrestre. La chaleur générée par l’impact des comètes frappant cette région a fait fondre plus de 23 minéraux et éléments en une solution qui est devenue ce que nous connaissons aujourd’hui sous le nom d’auralite-23. Les minéraux métalliques ont été dissous par des fluides hydrothermaux surchauffés et se sont écoulés à travers d’énormes systèmes de failles parallèles directement dans les dépôts d’Auralite. Lorsque les fluides ont commencé à refroidir, les minéraux dissous se sont déposés sous forme de “poches” de cristal tapissant les parois de ces voûtes. L’ensemble du cristal est composé de fantômes en chevrons superposés qui, comme les anneaux des arbres, représentent les événements historiques qui ont façonné le continent nord-américain au cours de millions d’années.

Découverts en Ontario, au Canada, les cristaux d’auralite sont des couches structurées de chevrons fantômes composées de trois espèces de quartz de base : améthyste, citrine, quartz fumé et une forme rare de quartz vert. Les minéraux et éléments présents sous forme d’inclusions dans les cristaux d’auralite ont été étudiés par cristallographie optique. Des traces des éléments et minéraux suivants ont été trouvées au fil du temps dans différents spécimens d’auralite : Lépidocrocite, Cacoxénite, Goethite, Pyrite, Bornite, Chalcopyrite, Or, Argent, Platine, Uranopilite, Covellite, Sphalérite, Cuivre, Limonite, Pyrolusite, Adularia, Hématite, Epidote, Magnétite, Titanite et Rutile. Les éléments et cristaux suivants ont également été identifiés dans divers échantillons par analyse, par diffraction des rayons X : argent, or, aluminium, baryum, béryllium, bismuth, calcium, cadmium, cobalt, chrome, cuivre, fer, mercure, potassium, lanthane, magnésium, manganèse, molybdène, sodium, nickel, phosphore, palladium, plomb, soufre, antimoine, scandium, strontium, thorium, titane, thallium, uranium, vanadium, tungstène, zinc et zirconium. C’est pourquoi l’améthyste Auralite est également connue sous le nom d’Auralite-23 ! Il est important de noter que toutes les pièces ne contiendront pas les 23 éléments et minéraux mais plutôt un mélange d’au moins 2 à 7 éléments de cette liste.

L’Auralite a été récemment découverte en 2007 et c’est pourquoi elle est appelée “une pierre de conscience du nouvel âge”. Beaucoup pensent que son abondance d’éléments et de minéraux a amplifié ses propriétés vibratoires et métaphysiques à un niveau que le monde n’avait jamais vu auparavant ! L’Auralite-23 est un grand cristal pour le décodage, la guérison de l’ADN et l’activation cellulaire. Il est connu comme la gemme qui aide à transformer les rêves en réalité, c’est-à-dire si la personne est prête et désireuse de les recevoir, bien sûr.

Une Volonté Incassable: Destinée
Charles Klemens a vu ce cristal pour la première fois en 2007 et a tout de suite reconnu qu’il avait quelque chose d’unique. Quand il a commencé à travailler avec Auralite, il a réalisé que ce n’était pas un cristal ordinaire, qu’il avait quelque chose de très intéressant. Il a rapidement remarqué que ce cristal avait la capacité d’aider une personne à manifester ses buts et ses objectifs de vie. Après que ce cristal ait changé sa vie, il a alors su sans aucun doute que c’était un véritable cadeau de l’univers qu’il devait partager avec le monde. En 2011, il a tout mis de côté pour consacrer tout son temps et énergie à faire connaître ce cristal au monde entier. Il s’est donné pour mission de faire en sorte que des personnes de tous horizons puissent avoir accès à ce cristal rare qui a le potentiel de changer la vie d’une personne à jamais.

Charles avait 70 ans lorsqu’il a lancé sa boutique en ligne avec des produits à base d’auralite et d’autres cristaux! À son âge, Charles est même devenu un blogueur et un influenceur actif sur les médias sociaux! Charles était vraiment une personne admirable et l’auralite n’aurait pas pu tomber entre de meilleures mains pour se faire représenter. Il a travaillé sans relâche en ligne pour faire approuver et connaître ce cristal par le reste du monde. Aujourd’hui, nous voulons lui rendre hommage en racontant son histoire par écrit, sur la façon dont il a inspiré les gens autour de lui à s’efforcer de grandir, peu importe ce que la vie leur réserve. Nous espérons que cette histoire vous inspirera également à poursuivre vos rêves, quel que soit le temps qu’il vous reste à vivre. 

Entretien avec Charles Klemens
En 2017, l’équipe de Crystal Dreams a décidé d’interviewer Charles pour obtenir plus d’informations à son sujet. Nous sommes entrés dans son bureau tôt le matin et avons trouvé Charles travaillant ardemment sur son ordinateur comme d’habitude. Il vaquait à ses occupations quotidiennes en répondant à ses e-mails, en préparant ses commandes et en s’assurant que tout était en ordre. Il nous a accueillis chaleureusement et nous a invités à prendre place dans son salon où nous avons commencé l’entretien, qui s’est déroulé comme suit:

– Pouvez-vous nous parler un peu de vous
“Je m’appelle Charles Klemens. Je suis né à Budapest, en Hongrie, en 1934”.

– Comment s’est déroulée votre enfance?
“Mon enfance n’a pas duré très longtemps. Je suis né au mauvais moment: dans une période très difficile pour tout le monde à cause de la Seconde Guerre mondiale. Je n’avais que quelques années quand la Seconde Guerre mondiale a éclaté. À l’âge de 10 ans, les forces aériennes étrangères bombardaient la Hongrie presque quotidiennement. Le bruit des sirènes d’alerte à la bombe se faisaient entendre chaque nuit et faisaient désormais partie de la vie quotidienne. Pour être tout à fait honnête, c’était une époque terrible dont je ne veux pas me souvenir ou sur laquelle je ne veux pas me concentrer”.

– Que s’est-il passé après la guerre?
“De nombreuses années après la guerre, le service militaire est devenu obligatoire dans mon pays et j’ai été forcé de rejoindre l’armée communiste hongroise en 1954. J’avais 20 ans à l’époque. C’était aussi une période difficile: vers la fin de mes deux années de service, la révolution hongroise a éclaté. Le 23 octobre 1956, j’étais en uniforme et je me souviens encore très bien de ce jour. Ils nous ont tous mis dans un gros camion et nous ont envoyés près du musée national hongrois pour protéger une station de radio. Les étudiants étaient révoltés et voulaient prendre le contrôle de la radio afin de diffuser les 16 fondamentaux de la liberté. Quand nous sommes arrivés, les étudiants se révoltaient et ne voulaient pas se retirer. Au milieu de la confusion, un de nos officiers nous a ordonné de tirer sur les manifestants. Au lieu de cela, nous avons levé nos fusils et tiré plusieurs coups de feu en l’air. Notre supérieur était très contrarié et nous a demandé à nouveau de nous conformer aux ordres. Au lieu de tirer sur la foule, nous nous sommes approchés des étudiants, leur avons donné nos fusils et nous sommes partis. Nous sommes retournés à la base et avons attendu dans l’incertitude. Peu de temps après, plusieurs chars russes ont fait irruption dans notre base et nous ont encerclés. Ils nous ont rassemblés en cercle et nous ont demandé de renoncer à tout notre arsenal. Nous avons obéi et quand nous avons eu fini, ils nous ont fait nous tenir au milieu du camp. Nous étions sûrs qu’ils allaient nous tuer. C’est alors qu’un officier soviétique s’est approché de nous et nous a dit que nous n’étions plus membres de l’armée soviétique et que nous devions partir immédiatement”

– Qu’avez-vous fait après avoir déserté l’armée soviétique?
“J’ai pris le train jusqu’à la frontière austro-hongroise parce qu’ils étaient déjà un pays indépendant depuis 1948 mais il n’y avait pas d’endroit pour rester ou travailler. Je me suis donc rendu en Italie où j’ai attendu patiemment les papiers pour obtenir un visa de sortie pour l’Amérique. Après de nombreuses années, j’ai obtenu mon visa d’immigration canadien et j’ai été envoyé en France où j’ai pris un tout petit bateau rempli de réfugiés hongrois. Le voyage au Canada devait durer 7 jours, mais il a fini par en durer 9: au milieu d’une des nuits, nous avons rencontré des icebergs géants sur le chemin, ce qui a causé d’importants retards. Finalement, après plusieurs jours de voyage, nous sommes arrivés à Québec le 15 mai 1957”.

– Qu’avez-vous fait au Canada pendant vos premières années?
“Ma vie n’avait pas été facile à cause de la guerre. Je n’avais ni diplôme, ni formation, ni profession. Je n’étais qu’un ex-soldat soviétique. Je faisais donc tout, de la vaisselle à la pelleteuse, en passant par le déneigement, et j’en passe! C’était un travail difficile, mais j’ai fait de mon mieux pour m’intégrer. J’ai même vendu des assurances-vie et des lunettes de vue à un moment donné. J’ai gardé ce rythme pendant la plus grande partie de ma vie jusqu’en 1983.  À 49 ans, j’ai eu mon éveil: J’ai eu ma première crise cardiaque. Tout s’est effondré dans ma vie; je n’avais plus de travail et les choses étaient si difficiles que j’ai même pensé à retourner en Hongrie, qui était encore un pays communiste à l’époque. Puis, un étrange revirement de vie s’est produit: Un de mes amis m’a recommandé un travail. Il achetait ses réservations de voyage dans une agence de voyage et ils cherchaient un comptable. Il a même dit à la compagnie que si elle ne m’embauchait pas, il cesserait de leur acheter des billets d’avion! Finalement, ils m’ont engagé pour 4$/heure comme comptable, ce qui était le salaire minimum à l’époque. J’y ai travaillé jusqu’en 1990. À cette époque, je touchais 8 $ de l’heure, ce qui était encore le salaire minimum. Néanmoins, j’avais maintenant un rêve: mon rêve était de travailler pour moi-même et j’étais plus déterminé que jamais à le réaliser. Je suis devenu comptable indépendant et j’ai commencé à travailler en free-lance pour 25$/heure jusqu’à ce que je sois introduit dans le monde des cristaux en 1995. Puis ma vie a changé. Quand j’ai découvert le monde des cristaux, les choses ont commencé à devenir intéressantes assez rapidement”.

– Comment avez-vous créé votre propre entreprise de cristal et de pierres précieuses appelée Klemco Distribution?
“Tout a commencé en 1998, quand j’avais 64 ans! J’ai ouvert un bureau sur le boulevard Rosemont à Montréal et j’ai commencé à travailler avec des cristaux. J’ai d’abord commencé à donner des cours d’enfilage de perles aux personnes qui voulaient apprendre à faire des colliers, jusqu’en 2004. J’achetais mes matériaux en cristal auprès d’une société américaine qui me faisait un prix incroyable. Malheureusement, le propriétaire est décédé et sa famille a fermé l’entreprise peu de temps après. Ce fut un grand revers, mais je n’ai jamais abandonné. J’ai l’impression que les cristaux m’ont donné l’énergie nécessaire pour continuer. À 70 ans, j’ai commencé à travailler en ligne et j’ai créé mon propre site web! C’est aussi à cette époque qu’Auralite est entré dans ma vie et que mon entreprise a vraiment décollé. Depuis, je n’ai jamais arrêté. À 70 ans, j’ai créé des comptes sur Facebook, Pinterest, Gmail, Hotmail, PayPal, Etsy, Ebay, etc. C’est presque comme si l’Auralite m’avait gardé jeune de cœur.

– Charles, c’est très impressionnant ce que tu as réussi à accomplir à ton âge. Comment y êtes-vous parvenu?
“Je ne sais pas trop comment tout cela s’est mis en place. Mais parfois, je pense que c’est grâce à l’Auralite. J’ai l’impression qu’on m’a injecté de l’Auralite! Je crois fermement qu’elle a un effet profond sur les personnes qui la portent. C’est vraiment incroyable”.

– Comment en êtes-vous arrivé aux cristaux? Pourquoi?
”Je suis allé au Salon des pierres précieuses et des minéraux à Montréal. À cette époque, je ne connaissais rien aux pierres. Mais dès que je les ai vues, j’ai été attiré par elles! J’en ai attrapé quelques-unes, je suis devenu accro et c’était le début de mon voyage de guérison en cristal. Je suis retournée au salon l’année suivante, mais cette fois-ci en tant qu’exposante présentant mes perles et mes bijoux”.

– Croyez-vous aux propriétés métaphysiques des cristaux? Comment fonctionnent-ils?
“J’ai manipulé des pierres d’Auralite pendant de nombreuses années et même si je ne peux pas sentir l’énergie, je peux voir comment je me suis rempli de cette énergie et cela a transformé ma vie. J’ai l’impression qu’on m’a injecté de l’Auralite et je suis le plus heureux que j’ai jamais été aujourd’hui. Je pense que chaque pierre que je mets dans ma main fait quelque chose à un niveau subconscient. C’est difficile à expliquer avec des mots, mais il y a définitivement quelque chose de spécial. Je ne pense pas que je serais là où je suis aujourd’hui sans l’énergie des cristaux”.

– Comment avez-vous découvert l’Auralite et quand?
Je n’ai pas découvert l’Auralite, c’est elle qui m’a découvert. Un matin, j’ai reçu un appel d’un étranger, qui m’a demandé si je voulais vendre de l’améthyste. Cette personne s’est avérée être le propriétaire de la première mine d’Auralite à être découverte. Nous ne savions même pas de quoi il s’agissait et il m’a demandé si j’étais intéressé par la vente d’un nouveau type d’améthyste qui n’avait jamais été vu auparavant. Après avoir vu à quel point ce cristal était incroyable, j’ai dit oui et j’ai commencé à faire de la publicité sur mon site web. Après l’avoir tenu dans mes mains, j’ai rapidement réalisé que cette pierre avait quelque chose de plus : J’ai été fasciné et j’ai rêvé d’un avenir meilleur. J’ai eu l’impression que ce n’était pas une améthyste ordinaire et qu’elle était très spéciale. Un jour, un géologue a analysé la pierre et a découvert que ce cristal était composé de diverses substances provenant d’une liste de 23 éléments et minéraux. Certaines pièces contenaient même des éléments comme l’or et l’argent et des minéraux comme le quartz. Ce géologue a été le premier à identifier ce fait en 2008 et il a même découvert des particules d’or dans certains des spécimens ! Le mélange d’éléments et de minéraux sur cette pierre n’avait jamais été vu auparavant dans aucune améthyste du monde. Je crois que c’est le mélange de tous ces minéraux et éléments qui crée cette forte énergie dans les cristaux d’Auralite-23. Ce doit être ce qui fait que l’énergie de l’Auralite est comme un choc ou une explosion dans la vie d’une personne”.

– Comment le nom “Auralite” est-il apparu?
“J’ai travaillé avec le propriétaire de la mine d’Auralite pour trouver ce nom. Comme l’Auralite vient de la forêt boréale du Canada qui abrite les aurores boréales, nous avons pensé que le nom serait idéal”.

– Comment Auralite a-t-il affecté votre vie?
“Cette pierre a littéralement transformé ma vie et m’a aidé à réaliser mon rêve. Elle m’a appris à ne jamais abandonner, quoi qu’il arrive. Pour être honnête, je crois que cette pierre me maintient en vie de plusieurs façons: émotionnellement, physiquement, spirituellement, socialement et financièrement. Comme je l’ai déjà dit, ma vie n’a pas été facile et j’ai eu envie d’arrêter un jour. Il ne se passait pas grand-chose dans ma vie jusqu’à ce que je découvre le pouvoir des cristaux. C’est aussi à cette époque que l’Auralite m’a littéralement rappelé de ne pas abandonner parce que ce serait la fin de ma vie. Après avoir vu comment les cristaux ont changé ma vie, j’ai ressenti le besoin de les partager avec le monde. Je sens que mon travail est important, je ne peux donc pas abandonner. L’Auralite me permet de continuer et jusqu’à ce jour, même contre toute adversité, je parviens toujours à m’épanouir. L’Aurélite m’a fait réaliser pour la première fois de ma vie, qu’on ne peut pas continuer à vivre dans le passé et qu’il faut continuer à avancer quoi qu’il arrive. Je crois que c’est le message que je suis devenu aujourd’hui: Que tout est possible et que les choses peuvent changer pour le mieux à tout moment, même lorsque l’on a abandonné tout espoir. Dans mon cas, je n’ai pu voir la magie du monde et vivre mon rêve qu’à 83 ans! Et je dois remercier l’Auralite pour cela”.

– Que voyez-vous comme futur pour l’Auralite?
“Je m’inquiète du futur de l’Auralite: Beaucoup de fausses Auralites sont vendues sur le marché et beaucoup de gens essaient maintenant d’en tirer profit. Cela me déçoit beaucoup, c’est comme si une guerre pour l’Auralite se déroulait en ce moment même et que la plupart des gens ne le savent même pas, et cela m’attriste. Mon souhait est que l’améthyste auralite 100% authentique reste accessible et abordable pour tous ceux qui souhaitent l’acheter ou la vendre”.

– Un conseil aux générations futures? Un message que vous voulez leur envoyer lorsqu’elles seront confrontées à l’adversité?
“J’ai beaucoup réfléchi à cette question et quand je me suis réveillé ce matin, j’avais enfin trouvé la réponse. C’est le message que j’aimerais envoyer aux générations futures: Vous avez peut-être les connaissances, mais j’ai l’expérience d’une vie. Alors, écoutez-moi bien: La vie est un voyage pour trouver ce que vous aimez faire; n’abandonnez jamais et poursuivez vos rêves. Il n’y a littéralement rien d’autre que je puisse dire qui soit plus important que cela. J’avais un rêve de travailler pour moi-même et il m’a fallu 60 ans pour y parvenir et maintenant je le vis. La réalisation de mon rêve m’a donné un sentiment d’accomplissement et de bonheur que je n’avais jamais connu auparavant. C’est pourquoi, si vous entendez ce message, je vous invite à trouver votre passion dans la vie ou à continuer à chercher jusqu’à ce que vous la trouviez. Depuis que j’ai trouvé la vocation de ma vie, je me sens comme un homme nouveau. Bien sûr, cela n’a pas été facile, et même jusqu’à aujourd’hui, j’affronte l’adversité mais je suis heureux. Il y aura toujours quelqu’un pour essayer de vous arrêter, mais vous devez être déterminé à continuer quoi qu’il arrive. Je sais que c’est ce que je fais et je ne m’arrête pour personne et vous ne devriez pas non plus! C’est ma mission de répandre l’Auralite dans le plus grand nombre de foyers possible! Suivez mon exemple; continuez, trouvez votre rêve, foncez et n’abandonnez jamais. A 83 ans, je fais ce que j’aime et je me sens béni. J’ai également découvert que lorsque vos valeurs sont justes et votre cause juste, vous serez encouragé à continuer par de nombreuses personnes qui comptent sur vous et qui croient en ce que vous faites. Je le sais parce que cela m’arrive à moi. Mes clients me donnent la force et l’espoir de continuer. Ce que certains d’entre eux traversent pour acquérir ce cristal me rappelle l’importance du travail que je fais. Mes clients m’incitent à continuer et en retour, j’ai l’impression de les inspirer. Je suis l’un des rares marchands qui vendent encore de l’Auralite 100% authentique et je crois que c’est la vocation de ma vie: Répandre cet incroyable appareil dans le plus grand nombre de foyers possible à travers le monde”.

– Charles, vous avez une clarté mentale et une pulsion de vie qui est inspirante et contagieuse. D’après vous, quelle en est la cause?
“Depuis que j’ai été initié aux cristaux, je m’occupe quoi qu’il arrive. Je ne peux pas m’asseoir et regarder la télévision ou regarder l’ordinateur. Je sais que le jour où j’abandonnerai est le jour où je mourrai! Je pense que les cristaux m’ont appris que l’astuce est d’essayer de s’occuper le plus possible”.

Charles Klemens: Le soldat que l’auralite a appelé
Cette dernière question concluait notre entretien avec Charles Klemens. Cet homme est l’exemple parfait d’un guerrier de la lumière. Il a survécu à l’adversité à de nombreuses reprises et a continué à prospérer contre vents et marées. Le fait qu’il ait réussi à créer une entreprise en ligne prospère à l’âge de 65 ans, alors que la plupart des gens ne savent même pas comment allumer un ordinateur à cet âge, est un accomplissement étonnant. Charles a dû faire face à de grandes adversités et à des défis (vivre dans un pays détruit par la guerre, le vieillissement et la maladie), mais sa façon de les affronter a été inspirante. Il a tenu bon et s’est maintenu avec une ambition et une joie de vivre contagieuses. Cet homme a changé la vie de nombreuses personnes, y compris la nôtre. Nous aimons à croire que Charles Klemens a changé le monde en introduisant l’Auralite sur le marché et en aidant les gens à en voir la beauté. Lorsque nous l’avons rencontré pour la première fois en 2012, nous ne savions pas qu’il deviendrait notre mentor quatre ans plus tard. Jusqu’à aujourd’hui, nous nous souvenons encore du jour où il nous a offert notre premier cristal Auralite en cadeau et nous a dit de le porter dans notre poche gauche. Il nous a dit que même si nous ne le comprenions pas, le fait de porter ce bijou nous aiderait à voir le chemin à suivre. En réalité, depuis ce jour, nous n’avons jamais regardé en arrière et notre vie est devenue un voyage rempli d’aventures. Charles Klemens n’est pas seulement la personne qui nous a fait découvrir Auralite-23, mais il est aussi l’homme qui a vu pour la première fois le potentiel que nous avions en nous, alors que personne d’autre ne l’avait fait. Il nous a montré la voie à suivre pour créer une boutique en ligne et nous a transmis sa passion pour les cristaux et la vie. Le voir travailler sans relâche et prospérer même lorsqu’il a dû faire face à tant d’adversité (il luttait contre le cancer, il s’est fait installer un pacemaker en raison de son état cardiaque, il a subi plusieurs opérations médicales en raison d’autres problèmes de santé dans les dernières années de sa vie et la santé de sa femme se détériorait rapidement à cause des alzheimer) nous remplit le cœur d’un profond respect et d’une grande admiration pour ce grand homme. Ce fut une bénédiction de l’avoir dans notre vie et nous nous souviendrons toujours de lui comme de Charles Klemens, le grand-père de l’Auralite. Merci Charles d’être une bougie dans l’obscurité et de permettre aux gens de voir la magie dans le monde. Vos conseils ont été inestimables et vous avez été une grande source d’inspiration pour beaucoup. Charles Klemens, est décédé paisiblement au cours de l’été 2018 à Montréal, au Canada. Que son âme repose en paix.

(1) Commentaires

  1. J’utilise également les Pierres
    dans mon quotidien et je suis très heureux de découvrir l’améthyste auralite du canada ainsi que la biographie de son mentor et l’énergie qu’elle porte et auquel on aspire. Un gros merci…
    Stéphane Grenier

Laisser un commentaire